Hydroponie.fr

Culture Hydro

Station ISS les légumes en hydroponie déclarés comestibles pour l’espace

| Un commentaire

Station ISS les légumes en hydroponie déclarés comestibles pour l’espace

Avant que les imprimantes 3D à nourriture ne soient envisagées pour les missions spatiales, les scientifiques se sont lancés dans la culture de végétaux en apesanteur et ont récemment donné leur feu vert pour leur consommation.


La pousse de plante dans l’espace à bord de 
l’ISS aura été l’un des premiers sujets d’étude des scientifiques dans les conditions d’apesanteur. Et s’il a depuis longtemps été prouvé qu’il était possible de faire pousser fruits et légumes dans l’espace, une récente culture a été non seulement lancée dans la station, mais également récoltée et déclarée saine à la consommation.

187028226 L’évènement marque une nouvelle étape dans les missions spatiales habitées puisqu’elle permettrait à des équipages de cultiver leurs propres denrées alimentaireset de se détacher, du moins partiellement, de la nécessité de ravitaillement depuis la Terre.

 

Pour l’instant, il n’est absolument pas question de parler d’autosuffisance, la place dans les stations spatiales et vaisseaux se payant très cher, les cultures pourraient n’être réservées qu’aux aliments apportant le plus de nutriments aux astronautes ou visant à combler certains manques dans la nourriture lyophilisée ou stérilisée qui leur parvient.
À ce jour, les astronautes ont réussi à faire pousser du blé, des petits pois et de la salade, tous ayant été déclarés propres à la consommation.


187028216

Mais l’intérêt de ces cultures ne se limite pas seulement à l’aspect alimentaire puisque les végétaux ainsi entretenus participent activement au recyclage du dioxyde de carbone de la station. Ces mêmes cultures pourraient également se présenter comme une façon pour les astronautes de recycler leurs déchets.

Dans la station, les plantes profitent de culture hydroponique ( sans terre, mais directement dans de l’eau enrichie en nutriments). Et si la pousse n’est pas un vrai problème, ce qui inquiétait les scientifiques russes jusqu’ici était les possibles mutations dans les codes génétiques de ces plantes. Ce n’est qu’après un séquençage complet du génome de ces plantes ayant poussées dans l’espace et en le comparant à celui de plantes cultivées sur Terre qu’il a été établi qu’aucune mutation n’est à déclarer, les rendant parfaitement propres à la consommation.

Téléchargez le guide sur aquaponie.et

barrabas

Auteur : barrabas

Thank you l’Égyptien !!!

Un Commentaire

  1. Ben voila bientôt on pourra voyager plus loin dans l’espace sans avoir à revenir, j’ai toujours rêvé de voir une plante pousser en apesanteur… cela doit être une prouesse technologique hors du commun !!

Laisser un commentaire

Champs Requis *.