Hydroponie.fr

Culture Hydro

Pot MEG : un pot de fleur high-tech pour les geeks jardiniers

| 0 Commentaires

Pot MEG, le pot intelligent issu d’une synergie entre le design, internet et l’amour des plantes

meg  Ces deux pots bardés de technologie proposent de nombreuses fonctions qui les rendent autonomes et très « interactif ». Doté de capteurs de température, de luminosité, d’humidité et de fertilisation le pot prend soin de vos plantes en fonction de son environnement. Une réserve d’eau de 4 Litres associé à une micro-pompe intégrée et automatique permet une autonomie de 3 semaines. Via une application sur smartphone et tablette (Apple), MEG vous informe en continu des conditions environnementales de votre plante, signale par des notifications  colorées spécifiques tout problème et propose également des tutoriaux adaptés au végétal.

L’application du pot MEG permet également de programmer une ambiance lumineuse (intensité et couleurs variables) grâce aux 6 leds intégrées dans le pot.

meg-pot-2

 

Créé en 2013 par Raphaëlle Seyfried et Franz Ezin, MEG est issu d’une synergie entre le design, l’internet des objets et l’amour des plantes. MEG crée de beaux objets connectés pour faciliter l’entretien du végétal et capables d’analyser l’environnement pour arroser les plantes au bon moment et pour qu’elles restent en bonne santé. Raphëlle, l’une des deux associés nous en a dit un peu plus lors de cette interview accordée à Maddyness.  

D’où vient l’idée? Quel a été le constat de départ?

L’idée vient de Frantz, mon associé qui juste après avoir regardé un documetaire sur les plantes, m’en a parlé et c’est à partir de là qu’on a commencé à s’y intéresser. On s’est rendus compte que les plantes communiquaient entre elles et qu’il y avait tout un système qui s’organisait. C’était la première phase dans le monde végétal pour nous et finalement je me sentais la première concernée. Etant une jeune parisienne active, je fais partie de ces gens qui voyagent et qui ne sont pas souvent chez eux. Du coup, mes plantes sont les premières à en pâtir. L’idée était donc de proposer un produit qui pouvait prendre ce relais en cas d’absence.

Et le constat, c’était de se dire que tout le monde aime les plantes et surtout de constater que beaucoup de personnes dépensent énormément pour les plantes, c’est un marché qui vaut d’ailleurs 7 milliards d’euros. Il y avait donc un créneau à prendre sur ce marché.

Pouvez-vous nous présenter votre outil? Quelle est votre solution?

Meg est un ensemble de solutions, élégantes et connectées qui simplifie l’entretien des plantes. Le coeur de la technologie est basée sur les données personnelles de la plante qu’on va coupler avec une interface utilisateur et un système d’arrosage. On l’a intégré à une première génération de connectants qu’on a choisi lumineux car on trouvait qu’il y avait quelque chose de plus émotionnel. Et pour nous il était très important que le produit soit avant tout visuel.

Le pot est équipé d’une batterie de capteurs (luminosité, température, humidité) qui envoie des signaux à nos  utilisateurs dès qu’il y a un souci avec la plante par exemple avec un système d’alertes par le biais de l’application mobile et grâce à des systèmes lumineux.

Qui sont vos principaux concurrents actuellement sur votre marché?

On a des concurrents qui sont des kits de pousse comme Clickandgrow ou Zengrow. Ensuite toutes les sondes connectées comme Flowerpower et Coubatchy. Mais la différence avec MEG, c’est que c’est un connectant et non un objet hybride. L’objectif de MEG est d’apporter un objet déjà existant tout en le révolutionnant. De plus, il y a cette dimension de service qu’on trouve dérangeant dans les autres systèmes. Nous, on souhaite que l’utilisateur puisse utiliser MEG sans être présent, c’est pour cette raison que les plantes peuvent être arrosées même quand l’utilisateur n’est pas là.

Source : http://www.maddyness.com

Téléchargez le guide sur aquaponie.et

Laisser un commentaire

Champs Requis *.