Hydroponie.fr

Culture Hydro

Projet Hydroponique à Marunda Indonésie

| 0 Commentaires

Marunda Indonésie : hydroponie rime avec permaculture

Plusieurs travailleurs dans la serre hydroponique située devant les appartements sociaux de Marunda au Nord de Jakarta. Le projet hydroponique a été lancé et soutenue par Joko “Jokowi” Widodo afin que les propriétaires des appartements puissent cultiver les légumes dont ils ont besoin chaque jour (permaculture). Joko aimerait que cette initiative serve d’exemple à Jakarta et que les habitants développent ce modèle à travers toute la ville.

Le gouverneur Joko “Jokowi” Widodo a peut être un gout avéré pour le « rock and roll » et les signes “païen” mais récemment il nous a montré qu’il avait aussi la main verte.

En Novembre dernier il a exigé un remaniement des espaces verts autour du monument national (Monas) dans le centre de Jakarta. Il a aussi voulu refaire le parc qui se situe à l’intersection de Semanggi après avoir remarqué le manque de design et la pauvre sélection de plantes décoratives en place.

monas

Le gouverneur a même redécoré les jardins de sa résidence privée à Menteng dans le centre de Jakarta.

– Les paysages et les parcs sont en quelque sorte la vitrine d’une ville, lorsqu’on les refaits on constate un vrai changement par rapport à l’image de la ville. Les espaces vert rendent une ville agréable à vivre.

Quant on lui demande d’où lui vient cette passion pour le jardinage Jokowi répond sans hésiter que c’est surement du à ses années étudiantes lorsqu’il suivait les cours de foresterie et aussi en étant engagé au sein du club d’escalade à l’université de Gadjah Mada à Yogyakarta.

Legoland-Cypress-Gardens-Banyan-TreeJ’aime bien les grands arbres, les géants comme le banian et le trembesi (arbre de pluie) qui poussent sans fin et qui procurent de l’ombre me plaise encore plus. Ils ont l’air robuste.

Le projet hydroponique qui est en train de prendre forme à Marunda au Nord de Jakarta est en quelque sorte la dernière avancé d’un projet bien plus vaste qui consiste à agrandir les espaces vert dans la continuité de ce qui à été fait dans le parc « Pluit Reservoir ».

Jokowi nous dit qu’il a choisi Marunda pour le projet hydroponique car les habitants de cet immeuble sont sur place pour longtemps, étant donné qu’ils s’agissait à la base de squatteur de terrain publique, qui ont été relogé dans ces logements.

Au cours des trois dernières années, l’agriculture urbaine fut un des sujets qui passionna les classes moyennes de Jakarta. Plus particulièrement les habitants soucieux de voir leur nourriture pousser sous leurs yeux, une nourriture qui d’ordinaire est produite loin de la capitale.

La culture hydroponique est assez récente dans le pays par rapport à l’agriculture classique. Un système hydroponique fonctionne sans terre, la méthode de culture repose sur l’eau, cette dernière est donc enrichi avec les minéraux sous formes liquides (engrais minéral) nécessaires à la croissance des plantes.

– La culture hydroponique est pas encore bien développé en Indonésie malgré un fort potentiel. Une fois que les cultivateurs auront appris à bien se servir des systèmes à force de travailler dans les serres, ils pourront diffuser leur savoir aux autres habitants de la ville.

Ces propos ont été tenu par Heru Agus Hendra qui est un consultant sur le projet d’agriculture urbaine à Marunda lors d’un interview avec le Jakarta Post.

Selon lui il serait compliqué de cultiver de façon traditionnelle à Marunda du fait de la proximité de la mer et aussi au fait que l’eau salée de la mer inonde de temps à autre le quartier. Par contre avec l’hydroponie, le projet prend tout son sens du fait qu’il est possible d’avoir un contrôle permanent sur la croissance des végétaux car les nutriments sont dosés dans l’eau en fonction des besoins nutritifs des plantes.

aeroflo_tomatesA l’heure actuelle une serre de 640 m² se dresse à coté de l’entrée du bâtiment A des logements sociaux de Marunda. Le système Hydroponique en place vient directement des Pays Bas, c’est un système complet à écoulement. Les ouvriers agricole ont du installé des gouttières en PVC trouées de quelques 16000 emplacements pour accueillir les semis dans la laine de roche, les tuteurs, le système d’irrigation (pompes à eau, capillaires…) ainsi que les graines et les engrais.

– Par la suite il est clair que nous aurons des ajustements à faire, nous voulons aussi faire en sorte que les habitants du quartier pourront remplacer les pièces endommagées avec des objets de la vie de tout les jours, comme des bouteilles en plastiques, des récipients ou encore des boites en plastiques.

Heru, qui est aussi un des fondateurs de Hidroponiku, une communauté internationale pour les passionnés d’hydroponie nous dis que huit fermiers s’occuperont de la serre sous sa supervision. Une fois qu’il auront maîtrisé le système ces derniers auront pour mission de transférer leurs savoir aux résidents de l’immeuble.

Heru qui a appris le fonctionnement de la culture hydroponique en Thaïlande estime qu’après deux mois, les 16000 plantes devraient fournir une récolte totale d’environ 1.5 tonnes tout végétaux confondu.

– Nous espérons que par la suite les vendeurs de légumes sur étale ainsi que les habitants de l’immeuble pourront venir chercher eux même les légumes. De plus nous aimerions que les fermiers de la serre parviennent à se dégager un revenu de leur activité.

La serre a couté 250 millions de roupies ( à peu prés 21500 $), ces fonds ont été donné par le service social de développement durable d’une compagnie privé qui a voulu rester anonyme.

Sodiki, un habitant ayant participé aux travaux sur la serre nous a confié qu’il ne souhaitait pas devenir un fermier à temps plein dans la serre, mais que le système hydroponique l’intéresse au plus haut point. De ce fait il a toujours participé aux discussions concernant l’hydroponie.

La serre hydroponique a tendance à interloquer les gens, et comme le dis Sodiki les habitants du quartier ont développé un intérêt certain pour cette serre. Lui en l’occurrence souhaite apprendre à se servir du système, du moins en comprendre son fonctionnement pour ne plus avoir à dépendre des fermiers qui travaillent à temps plein dans la serre.
Source : http://www.thejakartapost.com

 


Téléchargez le guide sur aquaponie.et

Laisser un commentaire

Champs Requis *.