Hydroponie.fr

Culture Hydro

L’hydroponie, une technique de pointe à La Réunion

| Un commentaire

Depuis cinq ans, la chambre d’agriculture s’est spécialisée dans l’hydroponie, appuyant les agriculteurs s’étant lancés dans cette technique de culture hors-sol innovante. Présentée ce mercredi 7 août 2013, une seule parcelle à grande échelle utilise la culture hydroponique aujourd’hui à La Réunion, à Salazie. Mais quatre autres parcelles d’essai existent sur l’île.

hydroponie reunion

 

 

 

 

 

L’hydroponie a-t-elle un grand avenir à La Réunion ? Toujours est-il que cette technique permet de résoudre pas mal de problèmes auxquels sont confrontés les agriculteurs locaux. Il s’agit d’une culture hors-sol, où les racines sont à l’air libre, nourries par une solution fertilisante. Le tout fonctionnant en circuit fermé grâce à un système très élaboré piloté par ordinateur.

« La chambre d’agriculture appuie les agriculteurs qui en ont fait la demande après avoir eux-mêmes importé cette technologie d’Espagne », explique Denis Nallacarpapoullé, conseiller irrigation à la chambre d’agriculture.

Utilisée principalement pour le maraîchage, l’hydroponie se pratique sous serre à La Réunion mais peut aussi exister en plein air. Elle permet de répondre aux problèmes de surface agricole que peuvent rencontrer certains exploitants sur l’île, mais également de réaliser des économies d’eau. Et elle ne nécessite aucun pesticide. Une technique saine donc, qui a quand même un certain coût : environ 25 000 euros pour une parcelle de 500 m2 toute équipée.

Source : www.ipreunion.com

Pour en savoir plus sur l’hydroponie à la Réunion : http://www.canelle-project.org/

barrabas

Auteur : barrabas

Thank you l’Égyptien !!!

Un Commentaire

  1. Bonjour à tous.
    Je salue l’initiative de la chambre d’agriculture, pour enfin reconnaître que la culture sans terre sera dans les prochaines décennies, un des grands atouts, surtout pour notre île, et dans le monde, pour faire face à l’autosuffisance alimentaire des Hommes.
    En effet, on peut constater que la production doit faire face à de moins en moins de terres cultivables, due à l’urbanisation, la contamination par une agriculture basée sur l’utilisation irraisonnée des pesticides et des engrais, un manque d’information et surtout de formation pour les agriculteurs, concernant ces nouvelles technologies de production agricole respectueuse de l’environnement.
    L’hydroponie (complètement différente des cultures sur substrats) est utilisée depuis plus de 4 000 ans, uniquement dans des climats froids ou tempérés, mais en zone chaude, ou tropicale, c’est autre chose, elle ne s’invente pas, et est vouée à un échec certain, sans s’appuyer sur une base de recherche et d’expérimentations réelles, et surtout, sans un vrai suivi technique avec ceux qui l’ont pratiqué, ou la pratique.
    Nous n’avons pas attendu que les décideurs prennent conscience de ce besoin impératif, et depuis 1990, avec notre « Projet Canelle », nous avons développé et distribué, sur les cinq continents, plus particulièrement dans les zones chaudes et même très chaudes, des solutions de cultures sans terre, pour qu’agriculture et futur deviennent synonymes d’espoir pour tous !
    Dommage que les institutions, qui semblent ignorer notre expérience, soit dans l’obligation de « réinventer le fil à couper le beurre », avec toutes ses conséquences pour les porteurs de projets d’essais aléatoires, plutôt que de chercher une solution de coopération avec ceux qui disposent d’une expérience de plusieurs décennies, qu’ils ont eux-mêmes financées, sans aucune participation, ou aide de quelque nature que ce soit, de la part d’institutions ou autres financeurs.
    Notre projet Canelle est accessible à tous, il suffit de nous en faire la demande pour étudier avec vous toutes les solutions possibles.
    Cordialement
    Jean-Pierre GOERTZ
    Expert consultant senior.
    http://www.canelle-project.org

Laisser un commentaire

Champs Requis *.