Hydroponie.fr

Culture Hydro

Les plantes et le degré hygrométrique

| 0 Commentaires

Influence de l’hygrométrie sur une culture.

Stomate

L’humidité est un facteur climatique important pour les animaux comme pour les végétaux.

Une atmosphère humide (supérieur à 70%) favorisera le développement de bactéries, moisissures. Une pièce sèche (avec moins de 30% d’humidité relative, cette valeur correspond à l’humidité des appartements surchauffés) causera chez l’Homme des dessèchements de muqueuses.

Les instruments de musique construit en bois sont eux aussi particulièrement vulnérables aux variations de l’humidité relative. Les guitares, violons, et autres instruments avec des tables d’harmonies peuvent se fissurer au fur et à mesure que le bois « travaille » (retrait et gonflement du bois en fonction de l’humidité du bois)

L’amateur de vins, le mordu de cigare sont des sujet très sensibles à l’hygrométrie. En effet, ils se bornent à conserver l’objet de leur passion à une humidité relative de 70/75%. dans le cas du cigare c’est pour lui garder toutes ces saveurs, pour garder l’intégrité de l’étiquette de la bouteille et l’imperméabilité » du bouchon de liège…

Les plantes et le degré hygrométrique

Les plantes sont très sensible à l’humidité : qu’elles soient xérophiles ou hygrophile, chaque espèce de plantes à des besoins spécifiques. On peut aussi affirmer que chaque étape de la croissance d’un végétal demande un degré hygrométrique précis. (bouturage, croissance, floraison). Des écarts d’humidité important par rapport aux exigences des plantes auront plusieurs conséquences, mais se traduiront in fine par sur la qualité des végétaux ou sur le rendement .

On comprend donc que l’horticulteur doit avoir le contrôle de l’humidité de son jardin d’intérieur.

Humidité et l’espèce cultivée

Toutes le plantes ne demande pas les mêmes conditions d’humidité de l’air. Ces besoins dépendant du biotope des plantes,ou de la localisation géographique. (Le biotope est le milieu physique qui accueille les être vivant,. Il est caractérisé par de nombreux facteurs dont l’humidité relative)

Deux exemples :

Les cactus se développent (pas tous) dans les milieux arides balayé par les vents secs. Pas un gramme d’eau dans l’air ! De ce fait, pour limiter les pertes d’eau par les feuilles, celles-ci ont étés progressivement remplacées par des épines (et glochides) Une humidité relative de 30% à 60% convient parfaitement aux plantes xérophytes.

Mais cette humidité est largement insuffisante pour les épiphytes des régions tropicales. Ces plantes (orchidées, fougères, broméliacés) croissent dans des endroits presque saturé d’humidité : la pluviométrie est élevée, l’air chaud et les arbres font obstacles aux vents : résultats : un véritable hammam….

Ces plantes demandent une humidité relative de 80 à 100% car elles ne possèdent qu’un système racinaire souvent limité. . Les plantes vertes, dont le Ficus benjamina est le représentant le plus populaire (avec les dieffenbachia) apprécient aussi un taux hygrométrique élevé.

Humidité en fonction de l’étape de croissance :

L’humidité est un des facteurs qui commande l’ouverture et la fermeture des stomates. (avec les radiations bleu, la turbulence du vent).
Les stomates sont les pores par lesquels se dont les échanges gazeux entre la plante et l’atmosphère. On rappel que les plantes puisent dans l’atmosphère leurs matières première, le CO2 pour réaliser la photosynthèse:.

D’où l’importance de ce facteur « humidité » dans la conduite d’une culture.

– Une masse d’air sèche occasionne la fermetures des stomates afin de limiter la perte d’eau.

– Une atmosphère saturée d’humidité provoque l’ouverture des stomates (mais la transpiration est réduite, et la circulation de la sève également).

On sait que la première nourriture des plantes est le dioxyde de carbone. Ce gaz entre dans la plantes par les stomates que s’il sont ouvert.
Or une atmosphère sèche cause la fermeture des portes d’entrées que sont les stomates.

Comment nourrir une personne qui n’ouvre pas sa bouche ?

On peut reprendre cette analogie pour les plantes avec la nécessité de l’ouverture des « pores des feuilles »pour le prélèvement du CO2. donc la nécessité d’avoir un degré hygrométrique adaptée.

L’horticulteur doit maintenir un degré hygrométrique qui convient aux différentes étapes de croissance d’une plante.

– durant la multiplication, par semis, les plantes profitent en générale d’une humidité élevée.

Et c’est même une nécessité pour la multiplication d’une plante par bouturage. Les boutures n’ayant pas de racines pour prélever l’eau ( et continue toujours de transpirer) , l’horticulteur doit limiter leur perte d’eau en saturant d’humidité l’atmosphère de culture.(humidité relative = 100%) Pour cette raison, les horticulteurs couvrent les plantes en multiplication par un voile de plastique transparent (PE). Les jardiniers amateurs qui souhaitent réaliser des boutures disposent de « mini serres ». qui maintiennent une humidité élevée pour cette étapes de multiplication.. Des ouvertures sont prévu sur le couvercle transparent de la serre pour réduire progressivement l’humidité en fonction de l’apparition des racines.

miniserre

Ces étapes de multiplications sont sensibles pour les plantes et demande à l’horticulteur une bonne gestion de l’humidité et du renouvellement de l’air à l’intérieur du volume confiné : l’humidité stagnante qui règne dans ses espaces renfermés sont propices à certaines maladies (pythium)

La croissances des plantes cultivées en hydroponiques est optimales quand l’humidité relative est compris entre 50 et 70%.

Au delà de 70%, l’atmosphère devient favorable aux développement de maladies et ravageurs. La transpiration des plantes est réduite: La production de matière sèche est limitée.

Les boutures non racinés nécessitent par contre une atmosphère saturée, pour limiter la perte d’eau et échapper aux dessèchement. (à l’étouffé)

En deçà de 30%, les plantes ferment leurs stomates pour limiter les pertes d’eau. Les échanges gazeux sont donc faible ce qui ne stimule pas la photosynthèse. Au final, le rendement n’est pas optimales

Hydrobox.com, Growshop.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.