Hydroponie.fr

Culture Hydro

Les désherbants naturels.

| 0 Commentaires

Ciel !! Un pissenlit… non non juste la nature ! ! !

Les désherbants chimiques c’est du caca pas propre ! Ils se sont montrés catastrophiques pour l’environnement et la santé humaine. Les agriculteurs comme les jardiniers utilisent pourtant des tonnes de désherbants alors qu’il existe des désherbants écologiques, efficaces et bien loin de l’industrie agro-chimique, n’en déplaise aux multinationales et leur nombreux lobbies.

En matière de désherbage, l’utilisation de désherbants chimiques est ce qui se fait de pire. Les désherbants chimiques sont en effet très polluants pour les végétaux, les micro-organismes, les sols, et les nappes phréatiques.

Pour éviter le désherbage chimique, il existe plusieurs méthodes : outre le désherbage à la main ou le désherbage à l’eau chaude, il existe d’autres solutions pour désherber son jardin.

Il faut prévenir la pousse de futures « mauvaises herbes » avec des les solutions préventives : avant la période de dispersion de leurs graines, pensez à dégager ces herbes des zones qui bordent votre potager et qui portent des graminées ou d’autres plantes non désirées.

Au printemps, arrosez la partie de jardin a semer. Laissez pousser les mauvaises herbes et arrachez-les une fois poussées puis semez.

Les différents désherbants écologiques

Le purin d’orties est un désherbant écologique efficace mais pas forcément le plus facile ou agréable à fabriquer du fait de son odeur. voire Recette pour l’utilisation du purin d’orties

Le purin d’angélique est un autre désherbant écologique également efficace contre les « mauvaises herbes »

Un désherbant écologique : le thermique

  • Utiliser des jets de vapeur bien dirigés est efficace mais vous pouvez aussi prendre un autre désherbant naturel : plutôt que de la jeter, utilisez l’eau de cuisson de vos pâtes alimentaires ; elle a des propriétés de désherbant écologique.

Le désherbant classique

  • Le désherbant le plus respectueux de l’environnement et le plus classique reste le désherbant manuel, désherber à la main une fois que ces plantes ont germé et poussé.

L’eau de cuisson riche en amidon, comme l’eau de cuisson de pommes de terre ou de riz, est à pulvériser sur les mauvaises herbes. Plus la concentration en amidon est forte, plus l’effet est efficace.

Autre méthode de désherbage bien connue : le paillage. Le paillage des plants de légumes avec de la paille, du lin ou même des déchets de tonte ou des herbes arrachées et laissées séchées 4/5 jours au soleil, et aussi une solution limitative.
Pour désherber naturellement une cour ou une allée, un bon verre à mourtade de javel pour dix litres d’eau, l’arroser avec une rampe, répéter cette opération 10 jours après, l’herbe séchera et sera détruite.

Le désherbant pour la pelouse

Pour faire disparaître la mousse verte dans la pelouse, la soupoudrez-la de cendre de bois ou de chaux qui a pour effet de changer le PH de la terre et de faire disparaitre définitivement la mousse.

Pour désherber sur et entre les dalles d’une allée

  • Si vous utilisez des capteurs d’humidité dans votre maison (Rubson), vous pouvez utiliser l’eau qui s’accumule dans le bac de récupération pour désherber vos allées. En effet, cette eau est chargée en sel, récupéré lors de son passage sur le bloc absorbeur. Cette eau salée brûle les mauvaises herbes à moindre coût. Attention tout de même à l’eau salée… le sel a pour effet de stériliser le sol.

Les purins comme désherbant naturel

Le purin d’orties est très réputé contre les mauvaises herbes. Lire Recette pour l’utilisation du purin d’orties

La fermentation d’orties putréfiés est un très bon désherbant écologique.

Le purin d’angélique, qui est tout aussi efficace contre les pousses indésirables.

Les faux semis comme désherbant naturel

  • Les faux semis est une méthode qui permet de limiter la repousse des adventices. C’est une méthode que les éco-jardiniers apprécient beaucoup et qui est très utile avant l’installation du gazon ou d’un potager.Le faux-semis consiste à d’aérer le sol comme si celui-ci allait être semé, puis d’attendre la pousse des mauvaises herbes pour les retirer avec plus de facilité.

Le désherbage thermique

  • Le principe du désherbage thermique consiste à appliquer une source de chaleur intense, directe ou indirecte, pendant une courte durée, pour provoquer un choc thermique qui fait éclater les cellules végétales de la plante que vous voulez faire disparaitre . De plus en plus, les services de jardinage professionnels ont recours au désherbage thermique.

Le désherbage thermique existe sous plusieurs formes respectueuses de l’environnement et de la santé :

– l’eau bouillante ou la va vapeur d’eau… qui sont les plus simples et plus connues,

– les brûleurs à gaz sont une solution efficace et écologiquement intéressante si le gaz utilisé est issu de la filière écologique.

Pour éradiquer les des graines en dormance dans le sol, il suffit d’effectuer quelques passages par an sur les zones concernées par le désherbage qui devient alors un désherbage préventif. Notez qu’en détruisant la plante indésirable, vous ébouillantez aussi les micro-organismes du sol.

attention : l’eau bouillante permet de recycler les eaux de cuisson des légumes, et de détruire instantanément la partie aérienne de la plante (attention cependant aux mauvaises herbes vivaces dont les racines profondes pourront repousser l’année suivante). Toutefois, l’intérêt est bien de recycler l’eau usagée, au regard de la consommation d’eau et d’énergie qu’elle représente. Il est absurde de faire bouillir de l’eau qui ne servirait qu’à désherber, d’autant que cette technique, aux effets immédiats est néanmoins d’une efficacité limitée puisqu’elle n’empêche pas la repousse. Elle ne vaut que pour de toutes petites zones, ou dans le cas d’une herbe mal placée, à éliminer.

Le désherbage à l’eau chaude

eau-bouillante-desherbant-naturel-efficace-biodégradable-deviens-bio

Pour désherber vos plates bandes, utilisez l’eau de cuisson des pommes de terre et des pâtes lorsqu’elle est encore bouillante.

Lire Désherbage à l’eau chaude

Vous pouvez également arroser vos allées avec de l’eau bouillante mélangée avec du gros sel. Mais attention le sel a pour inconvénient de stériliser le sol et de détruire ses micro-organismes.

Le vinaigre blanc comme désherbant naturel

  • Vinaigre blanc en pulvérisation : le désherbant total bio écologique

Du vinaigre tout seul sur des pousses ou plantes coupées d’avances (pour ne pas utiliser des tonnes de vinaigre) : en un jour, plus rien ! C’est tout à fait efficace. C’est encore plus efficace si vous arrosez au soleil. En cas de mauvaises herbes récalcitrantes, utilisez de l’eau très chaude : dès le lendemain elles sont flétries.

A utiliser idéalement sur les terrasses, allées. Dans les massifs, mettre vraiment juste quelques gouttes sur la plante concernée pour ne pas perturber l’équilibre de la terre aux alentours.

Attention > utiliser du vinaigre blanc, n’est pas une méthode avérée. Le vinaigre pénètre dans la plante, mais aussi dans le sol; or le vinaigre détruit les micro-organismes dont les plantes ont besoin pour se développer.

A utiliser sans exagération pour ne pas acidifier le sol pour éliminer la mousse et les mauvaises herbes.

L’Huile essentielle de basilic comme désherbant naturel

  • Huile essentielle de basilic et de citrus.

Certaines huiles essentielles ont des propriétés désherbantes en plus des propriétés bactéricides, insecticides et fongicides connus. Il y a lieu de choisir la bonne huile essentielle qui a l’action voulue. Certaines huiles essentielles peuvent être utilisées comme désherbant total, d’autres comme anti germinatif. Ajouter du savon liquide bio pour faire une bonne solution avec l’eau. Dilution : 100 ml à 1 litre par hectare en bas volume donc pour 30 à 200 litres d’eau. C’est bio et écologique.

l’eau de cuisson de pommes de terre ou de riz

  • l’eau de cuisson de pommes de terre ou du riz additionnée d’un peu de savon liquide sert de désherbant : elle offre une bonne adhésion aux feuilles des mauvaises herbes….

L’eau de mer comme désherbant naturel

  • C’est gratuit, bio et écologique

Bien pour les allées… mais nuit à la fertilité du sol à cause du sel qui le brûle

L’extrait de betterave comme désherbant naturel

Extrait de betterave Herbicide

Le jus de sciure de bois comme désherbant naturel

Jus de sciure de bois

L’Huile de coude comme désherbant naturel

Il s’agit de désherber avec en utilisant des outils et des méthodes manuelles. Pour toutes ces techniques, veillez à bien retirer la racine entièrement, afin de s’assurer que l’adventice ne repoussera pas.

Le sarclage comme désherbant naturel

  • Le sarclage se fait avec un outil spécifique, s’avère très efficace contre les plantules du potager et des allées.
  • Le binage, qui permet de lutter contre les mauvaises herbes peu enracinées, consiste à déchausser les plantes dans la terre et à aérer ainsi le sol.
  • L’arrachage, plus adapté aux petites surfaces, est une méthode plus fastidieuse, car elle est physiquement éprouvante et prend du temps.

Pour avoir à la fois l’efficacité d’une binette à d’un scarificateur, prenez une serfouette, outil multi usage qui permet de griffer, de creuser, d’aérer le sol et de désherber les massifs de fleurs.

  • La scarification est une méthode adaptée au gazon : la scarification permet de libérer la pelouse des éventuelles mousses qui les étouffent.
  • L’enfouissement, quant à lui, a pour rôle de limiter la repousse des adventices lors du désherbage des annuelles au potager ou de la réfection du gazon.

La grelinette, la binette

Le paillage comme désherbant naturel

  • Le paillage du sol n’est pas une méthode de désherbage mais le paillis aura l’avantage de ne pas laisser germer les graines.

Son action est préventive. Elle empêche la germination des mauvaises herbes.

  • Le paillage consiste à recouvrir le sol d’une couche de matériau dégradable, dont le but est de priver de lumière les graines d’adventices et éviter les arrosages trop fréquents qui profitent en priorité aux mauvaises herbes.

au sujet des désherbants naturels et du désherbant écologique

SOURCE : http://www.encyclo-ecolo.com/D%C3%A9sherbant_naturel

Via Les Brindherbes

800px-Mouton_ouessant_101Enfin, comme désherbant naturel, je rajouterai également les ovins ! Si si si, très sérieusement ! Le mouton vous nettoie un terrain consciencieusement… c’est de la tondeuse auto-portée, auto-alimentée et 24/24 avec un entretien annuel pour la tonte. Mais attention, l’animal n’est pas sélectif, il vous broutera absolument tout mis à part les orties si elles ne sont pas fauchées préalablement. Donc attention tout de même à votre potager ou vos platebandes. Testé et approuvé avec ce modèle.

Et pour les gourmands, je le répète, non, je ne mangerai pas mes tondeuses !!!!!

 

 

 

Téléchargez le guide sur aquaponie.et

Laisser un commentaire

Champs Requis *.