Hydroponie.fr

Culture Hydro

Les délicieuses fraises de Camargue

| Un commentaire

Les fraises de Camargue

A Aimargues la SA Primange produit des fruits de goût, mûris à point .

A l’extérieur de la serre, une chapelle de 6000 m², l’exquise odeur de fraises mûres monte aux narines et fait saliver. Nous sommes chez Gérard Pobeda, au domaine de La Palunette.

Capture fraise gariguettes Des implantations à la pointe du progrès avec une haute technologie. Les serres sont entièrement automatisées et en respect des normes écologiques, l’aération, la température, grâce à des double parois gonflables, qui ne nécessitent pas de chauffage, l’alimentation en eau et engrais qui eux sont recyclés, car rien ne repart dans le sol, un système de canalisation les conduit vers un lieux de stockage d’où ils seront prélevés. Les fraises y sont produites hors sol, dans un substrat de fibres de coco. La cueillette est beaucoup plus aisée, un ramasseur en récolte environ 200 kg par jour, les fruits sont propres, non souillés donc exempts de maladie et étant cultivés dans un lieu clos, ils participent à la lutte intégrée grâce à l’absence de prédateurs. La pollinisation se fait par implantation de colonies de bourdons, qui à l’instar des abeilles peuvent commencer à butiner plus tôt dans la saison avec des températures plus froides.

Capture fraise gariguettes 2

Le gros avantage de cette production locale, uniquement, est qu’elle dessert les commerces de proximité, les fruits sont ramassés mûrs donc sucrés et sont livrés le lendemain, contrairement aux fruits d’importation. Gérard Pobeda s’est spécialisé dans des fraises de goût, les cléry et les gariguettes, de mars à juin il en récolte 30 à 40 tonnes et emplois une quinzaine de personnes. « Je mise sur la qualité, en produisant des fruits de bon goût, que l’on ne cueille que mûrs contrairement aux importations espagnoles. Bien sûr le prix n’est pas le même, mais la qualité n’a rien à voir ! »

Pour étaler sa production dans le temps, outre les serres et les tunnels, il s’est lancé cette année également dans la culture de plein champs. « Je vais essayer pour voir ce que ça va donner, mais les prédateurs sont nombreux et le ramassage pas si facile ».

La société Primange peut vendre aussi en direct au domaine de La Palunette, longeant la route des plages à Aimargues.

Source : http://www.midilibre.fr

Téléchargez le guide sur aquaponie.et

barrabas

Auteur : barrabas

Thank you l’Égyptien !!!

Un Commentaire

  1. Fuji

    Circuit de distribution court, retour aux sources c’est comme cela que l’on arrivera à vaincre la grande distribution qui détruit tout sur son passage…

Laisser un commentaire

Champs Requis *.