Hydroponie.fr

Culture Hydro

Laine de roche, le substrat hydroponique idéal.

| Un commentaire

Existe-t-il un substrat performant, permettant un parfait contrôle des apports minéraux, qui dispose d’une grande réserve d’eau (au cas où les pompes de distributions rendent leurs âmes), qui est stable dans le temps, et très facile à mettre en place, bref, un substrat idéal destiné aux professionnels ? Vous devinez de quel substrat il s’agit ? La laine de roche !

Laine de roche

Fabrication de la laine de roche

La Laine de roche est un substrat obtenu uniquement par des processus industriels.

La matière première est un mélange de roche basaltique (le diabase pour les géologues de services), de calcaire et du coke (n.m: produit obtenu à partir de la carbonisation ou de la distillation de la houille). Ce mélange est porté à 1500°C. Puis des fibres sont extraites de cette pâte, sont ensuite collées entre elles et enduites d’un mouillant hydrophile. Cette dernière étape est propre à la laine de roche horticole (Pas celle utilisée pour l’isolation thermique des bâtiments) Ces fibres sont organisées pour permettre une colonisation du substrat par les racines et faciliter les prélèvements d’eau et de minéraux. Le substrat est ensuite conditionnés sous forme de flocons, bouchons, cubes ou de pains.

Les bouchons sont des petits morceaux de laine de roche adaptés au semis et au bouturage. Il en existe de différentes dimensions: 25, 36 ou 40mm de coté)

Les cubes sont plus grand (de 75 à 100mm de coté) et sont utilisés pour le début de la croissance des plantes. On les utilisent seul dans les systèmes N.F.T.

Les pains de laine de roche sont réservés aux plantes réalisant leur cycle entier de culture. Ils ont une dimension de 100 x 15 x 7,50mm.

Utilisation

La mise en place des cubes de laine de roche sur les pains est simple. On déchire la couverture de protection du pain (souvent en polyéthylène blanc) selon un motif en croix et il suffit de poser les cubes sur le pain. Le plastique sera rabattu sur les cubes pour éviter le développement d’algues.

La laine de roche est adaptée pour les systèmes hydroponique par percolation. En effet, cette technique permet des apports précis de la solution nutritive .

Il existe des gouttières/jardinière (Aquatray – Librabac) spécialement dimensionnée pour recevoir les pains de laine de roche et permettant de créer son dispositif hydroponique sur mesure: du tuyaux, des coudes des tés, quelques goutteurs, une cuve de solution nutritive et c’est parti pour l’aventure horticole

Certains cultivateurs utilisent ce substrat sur les tables à marée avec de bon résultats. Dans ce cas, il est préférable de disposer une couche de billes d’argile dans la table pour assurer le drainage de la laine de roche. Ce substrat ayant une excellente rétention d’eau, il est préférable de ne pas le « noyer », surtout si les espèces cultivées sont sensibles à la stagnation de l’eau aux racines.

La laine de roche est un substrat avec un pH basique (de 7,5 à 9) trop élevé pour les plantes cultivés en hors-sol. Ce phénomène est causé entre autre par la libération de Calcium et magnésium. C’est pour cette raison que le pH ne cesse de monter en début de culture, puis se stabilise.

Il est préférable alors de tremper/immerger la laine de roche dans de l’eau avec un pH de 5,0 à 5,5 pendant 24h avant la mise en culture. Ainsi, la laine de roche aura un pH satisfaisant et sera réellement inerte.

grodan-delta-4

Mise en place de la laine de roche.

La laine de roche est un « agglomérat » de fibres artificielles . Les fibres sèches sont assez fines et légères pour être inhaler par les voies respiratoires d’un homme et se loger dans les poumons Toutes les précautions doivent être prises lors de l’installation: masque, gants, manches longues et lunettes de protection,la laine de roche est irritante.

Ce problème ne se pose plus une fois que la laine de roche est en présence d’eau. Le mouillant hydrophile rend les fibres augmente la teneur en eau du substrat, rendant les fibres plus lourdes, moins transportable par les courants d’air.

Cette opération peut se réaliser facilement avec des cubes (directement dans un seau) mais devient plus compliqué pour les pains de 100 x 15 x 7,5 cm. On peut alors tamponner le substrat directement dans le dispositif de culture, en le faisant « tourner à vide » en circuit ouvert de préférence ( fermé si le volume du réservoir est grand):

Pour cela, il faut, installer les pains dans l’emplacement prévu à cet effet, remplir le réservoir avec de l’eau au pH rectifié, mettre en place les goutteurs,et d’enclencher la pompe de distribution. Le substrat doit être parfaitement saturer en eau.

Les pains de laine de roche ont un sens précis d’installation (comme les pains Grodan avec Delta Technology.) Une flèche sur la couverture en polyéthylène indique le sens à respecter.(This side up! ) Enfin, les trous de drainage, permettant d’évacuer l’excès de solution nutritive sont déjà présents sur certains pains. Sinon, amusez-vous à faire quelques lacérations sur l’enveloppe de protection sur la face inférieure.

Concernant ses propriétés (physiques et chimique) la laine de roche est certainement le substrat le plus léger et celui qui retient le plus d’eau! C’est une véritable éponge, ce qui rend l’irrigation assez technique, au début du moins.

-Règle n°1 : Les plantes qui poussent dans un support comme la laine de roche nécessitent des arrosages fréquents mais par petite quantité. Il ne faut jamais saturer/noyer la laine de roche sous peine d’asphyxie des racines! (L’eau prend toute la place disponible dans les « vides » du substrat, l’air et l’oxygène en particulier est absent/limité d’où l’asphyxie)

 – Règle n°2 : On apporte la solution nutritive en excès de manière à obtenir 15 à 20 % de drainage. Ceci, afin d’éviter les accumulations de sels dans le substrat.

– Règle n°3 : Il faut toujours évacuer les effluents de drainage de la laine de roche. Dans le cas échéant le pH du substrat montera en flèche.

 – Règle n°4 : Les testeurs de pH et d’électroductivité (EC) sont absolument nécessaire quand on cultive sur laine de roche (nécessaire : adj; qui ne peut pas ne pas être). En effet, ce substrat est totalement inerte, n’a pas de pouvoir tampon (capacité à s’opposer aux variations de pH, EC). La moindre erreur dans la formulation de la solution nutritive se voit immédiatement sur la culture. De ce fait, c’est un substrat qui ne convient pas aux débutants mais plutôt aux personnes ayant une expérience des cultures hydroponiques.

Avantages

Grâce à ses propriétés, la laine de roche s’approche du substrat idéal pour les cultures hydroponiques:

-Elle est chimiquement inerte, ne modifie pas la solution nutritive par la libération de minéraux (en pratique est l’est après le trempage dans l’eau au pH rectifiée)

-Elle ne se dégrade pas, conserve sa résistance mécanique, ce qui assure un maintien des propriétés physiques (teneur en air, en eau)

-Elle ne contient pas de pathogènes (champignons, virus, bactéries), de produits phytotoxiques (tanins, résines), de graines d’adventices (« mauvaises herbes » ).

Inconvénients

Cependant, comme nous l’avons vu dans sa fabrication, ce substrat demande une grande quantité d’énergie, ce qui n’en fait pas un substrat particulièrement « écologique »

D’autant plus que l’élimination de la laine de roche pose problème,:

Certains producteurs éliminent pains en les déchiquetant en morceaux et en les incorporant dans les champs (en plaine terre).

Les jardiniers amateurs la déchiquetteront aussi et l’incorporeront dans le terreau des plantes en pots (espacement des arrosages).

La laine de roche se désagrégera avec le temps mais les fibres seront toujours présentes dans le sol.

Ce substrat n’est jamais réemployé après une culture, même si c’est techniquement possible (après le retrait du maximum des racines et une élimination de l’excès de sels). Les professionnels utilisent la vapeur pour désinfecter leurs substrats.

Il arrive que laine de roche se couvre d’algues vertes. En effet, le substrat est particulièrement humide, riche en éléments nutritifs, et la température élevée. Il suffit d’un peu de lumière pour avoir une véritable explosion d’algue. Celles-ci prolifèrent et peuvent entrer en concurrence avec la plante pour les nutriments et l’eau. Mais c’est surtout parce que les algues peuvent devenir un terrain propice au développement de pathogènes. Il existe des produits permettant de maitriser ces algues. Pour éviter ce développement d’algues, mieux vaut cacher le substrat des rayons lumineux (c’est pourquoi, les pains sont ensachés).

Hydrobox.com, Growshop.

Un Commentaire

  1. Ping : Caractéristiques des substrats hydroponiques : tableau récapitulatif | Hydroponie.frHydroponie.fr

Laisser un commentaire

Champs Requis *.