Hydroponie.fr

Culture Hydro

La température de l’air et l’influence sur la plante

| 0 Commentaires

Température et origine des plantes

On le répète une fois de plus, la température idéale dépend de l’origine géographiques des plantes :

Les plantes des régions tempérés, comme la Laitue, ont un optimum de température compris entre 15 et 25°c. Celui des végétaux des régions tropicales, comme le piment est plus élevé, supérieur à 30°C.

La température, comme la lumière et la teneur en CO2 de l’air, est un facteur extérieur qui agit sur la photosynthèse.

Photosynthèse et température

L’activité photosynthétique augmente avec la température jusqu’à 35°C pour s’arrêter vers 45°C.

La température influence surtout le niveaux de compensation et saturation de la photosynthèse : lorsqu’une plante est cultivée dans des conditions de températures élevées, elle demande un éclairement supérieur ainsi qu’une augmentation de la teneur en CO2 ; par rapport à cette même plante cultivée à une température plus fraîche.

La production de chlorophylle a et b est également influencé par la chaleur : celle-ci tend à s’arrêter vers 45°C. Ces pigments interviennent au début de la photosynthèse et sont chargés de capter l’énergie solaire.

Respiration et température

L’intensité de la respiration, phase durant laquelle les plantes dégradent les sucres créés pendant la photosynthèse pour en consommer l’énergie croit avec la température jusqu’à 45°C et s’arrête à 60°C

A partir de ces constats, on peut donc affirmer qu’une température de l’air de 22°C/ 25°C permettra aux plantes cultivées en hydroponie de favoriser la production de substances énergétiques (sucres) et leurs consommation par les plantes pour la création de matière végétale.

Précisions utiles sur la température

Mais ne pas oublier d’adapter les températures à l’espèce cultivé, son stade de développement (est-elle sensible au thermopériodisme journalier/saisonnier ?), aux niveaux d’éclairement et à la teneur en CO2. (Loi des facteurs limitants : lorsqu’un processus est contrôlé par plusieurs facteurs agissant indépendamment, son intensité est limité par le facteur qui représente la valeur minimum.
Le facteur est limitant et la vitesse du processus est proportionnelle à la valeur de ce facteur…)

La température influence aussi les flux de l’eau dans la plante : la transpiration d’eau par les feuilles et la cuticule ( à hauteur de 10% de la transpiration totale) augmente avec la température.
Jusqu’à une valeur limite ou les stomates se ferment ou réduire la pertes en eau.

L’absorption de l’eau et des nutriments , qui dépend en autre de la transpiration, est favorisée lorsque la température de la solution nutritive et du substrat augmente.

Téléchargez le guide sur aquaponie.et

Laisser un commentaire

Champs Requis *.