Hydroponie.fr

Culture Hydro

Hauts de Seine, les élus approuvent l’expérimentation de la culture hors-sol sur les toits

| Un commentaire

Les élus du Département ont approuvé en séance publique l’expérimentation et le lancement de trois actions innovantes, suite aux réflexions issues des Entretiens Albert-Kahn, laboratoire d’innovation publique du département, et la création du Club des lauréats des appels à projets du Conseil général.

1. L’expérimentation de cultures légumières et fruitières sur les toits de certains bâtiments départementaux des Hauts-de-Seine.

Cette expérimentation comporterait un volet social (renforcement des liens entre les habitants grâce à des activités communes), économique (vente des produits), professionnel (participation des Alto-séquanais en réinsertion), stratégique, pédagogique (mise en place d’ateliers de jardinage, élevage et cuisine) et scientifique (un programme de recherche et développement pourrait permettre de déterminer les conditions optimum de culture hors-sol et ressusciter certains fruits et légumes aujourd’hui disparus en France).

Un volet international permettra de faire naître des échanges de pratiques et de savoirs de cultures légumières et fruitières avec les pays cibles de la politique de coopération internationale (Haïti, Mali, Cambodge et Arménie).

2. L’expérimentation autour des tiers-lieux, comportant notamment la création d’un tiers-lieu éphémère sur le parvis de La Défense.

Un tiers-lieu est autant un espace de travail nomade, qu’un télé-centre ou un espace de co-working. Il permet aux entreprises sociales et entreprises classiques de se rencontrer pour générer des projets. Cet espace peut également offrir des services à destination des salariés (micro-crèches, jardins d’enfants, haltes garderies…).

Le Département souhaite participer au tour de France du télétravail et des tiers-lieux organisé par la structure LBMG Worklabs.

3. Le soutien au développement de l’économie collaborative (financement participative, micro crédits, achats groupés, auto partage…) dans les Hauts-de-Seine.

Le Conseil général compte encourager le déploiement d’une économie collaborative répondant à des besoins identifiés et accessibles à tout point du département. Un partenariat pourrait être conclu avec Ouishare, la communauté de l’économie collaborative dont l’expertise est connue à l’échelle européenne.

4. Création du Club des lauréats des appels à projets en 2014

L’appel à projets d’Economie Sociale et Solidaire sera opérationnel tout au long de l’année. Un Club des lauréats des appels à projets sera créé dans une perspective de partages de bonnes pratiques, mais aussi de mutualisation, de synergie et de partenariats.

Le bilan 2011-2013

Dans le cadre d’un appel à projets annuel depuis 2011, 48 projets ont été soutenus par le Conseil général à hauteur de 1 518 652 euros en fonctionnement et 587 947 euros en investissement.

En trois ans, une centaine d’emplois directs ont été créés sur l’ensemble du département, dans des secteurs variés : l’aide à la personne, l’environnement, la restauration, l’industrie, la formation ou la culture. Le Conseil général des Hauts-de-Seine a créé le premier Conseil départemental de l’Economie Sociale et Solidaire de France début 2011.

En 2013, plus de 500 personnes ont participé au 3e Forum départemental de l’ESS, à l’Université Paris-Ouest-Nanterre-La Défense. Le Conseil général maintient l’organisation du Forum en novembre 2014 (mois de l’ESS).

source : http://www.neuillyjournal.com

Hydrobox.com, Growshop.

barrabas

Auteur : barrabas

Thank you l’Égyptien !!!

Un Commentaire

  1. Fuji

    J’ai envie de dire enfin ça bouge un peu 🙂

Laisser un commentaire

Champs Requis *.