Hydroponie.fr

Culture Hydro

Greenbox : fluocompact à alimentation séparée

| 0 Commentaires

Les tubes fluorescents et tubes fluocompacts (à alimentation séparée) pour greenbox

Les tubes fluorescents linéaires sont les lampes utilisable pour l’éclairement des plantes les plus facile à trouver.

Ils en existe de différents longueurs, diamètres (T5=16mm, T8=16mm et T12 =38mm) et puissance.(10W à 150W).

Comme pour beaucoup de lampes, le rendement lumineux des tubes fluorescent augmente avec la puissance de la lampe : un tube de 59cm de longueur d’une puissance de 18W à un rendement lumineux de 73lm/W quand un tube de 58W d’une longueur de 150cm a un rendement lumineux de 89lm/W. (ce n’est pas vrai avec les tubes fluocompacts à alimentation séparée)

Les fabricants de lampes ont développé une gamme très large de tubes fluorescents pour des applications aussi variées que l’élevage de reptiles dans les terrariums et bien sur les poissons dans les aquariums.

Il existe des tubes spécialement conçus pour les aquarium d’eau de mer. Leurs températures de couleur de la lumière est élevées, proche de 10 000K.
Les lampes fluorescentes pour les aquariums d’eau douce ont une teinte légèrement plus chaude (mais qui reste froide) entre 5000et 8500K.

On considère que la puissance de l’éclairage d’un aquarium doit être de 3 Watts par litre d’eau.( la puissance à installer dépend des besoins de l’écosystème présent dans l’aquarium)

On trouve ces lampes sous le nom de Grolux, Aquastar, Coralstar, Reptistar.

Les lampes destinées aux reptiles émettent des ultraviolet A et B, nécessaire à leur développement ( une exposition aux UV permet aux reptiles de sécréter de la vitamine D3, qui leur permet ensuite d’assimiler le calcium)

CFL Tubes fluocompacts Turbo Néons/Greenbox

tube-fluo-965
On trouve aujourd’hui des tubes fluocompacts à alimentation séparées. Ils représentent la dernière avancés technologique dans le domaines de l’éclairage par la fluorescence, grâce à leurs excellente restitution du spectre lumineux.

On les retrouve sous différentes dénomination selon les fabricants:

Philips : PL-L, Mazda : EFL, Osram : DULUX L, Radium : RX-L, GE : BIAX L; Sylvania : LYNX-L

 

Ces lampes sont composés de 2 tubes rectilignes parallèle avec 2 électrodes dans chaque tube. Ces lampes demandent des douilles et supports de lampe appropriés (culot 2G11), différents des tubes fluorescents classiques. greenbox-110w

Ces lampes sont vendu en kit avec le système d’allumage (ballast électronique, performant et économique) et le réflecteurs de lumière dans les magasins de matériels pour culture d’intérieur, sous le nom de « greenbox ».

Ce système d’éclairage existe en 2 x 55W puissance pour 9600 lumens, 4 x 55W pour 19200 lm, et 2 x 80 pour 12 000 lumens. ( Remarquez le rendement lumineux et meilleur dans les tubes de 55W que pour les tubes de 80W: 87 lm/W pour les premiers contre 75lm/W pour les seconds)

 

Le spectre lumineux de la lumière diffuse par ces lampes vont de la lumière chaude de 2000K (lumière avec des ondes rouges/orange) jusqu’à à la lumière froide de 6500K (avec beaucoup d’e radiations dans le bleu). Entre ces deux valeurs extrêmes, il existe des tubes de 2700, 3000, 4000, 5000, 5400K

Le cultivateur en intérieur peut (et doit !) profiter de la diversité de « teinte » de la lumière de ces tubes fluorescents pour éclairer efficacement ses plantes.
Toutes les configurations sont possible : 2 tubes de 2700K, 1 tubes de 2000K et un 6000K, 2 tubes de 6500K., etc.

D’après les observations faites sur les plantes en fonction de la couleur de lumière, le jardinier déterminera quel est la meilleure configuration d’éclairage pour une plante donnée et en fonction de ces différents stades de croissance.
(Les radiations rouges sont plus efficaces « absorbées » pour la photosynthèse, les ondes bleus, favorisent les entre-nœuds courts, les plantes compactes)

Ces lampes ont fait leurs apparition dans les espaces de cultures il y a peu de temps. Mais les jardiniers ont vite compris comment utiliser cette source lumineuse économique et d’excellente qualité spectrale.

On utilise principalement ces dispositifs d’éclairage pour le bouturage, les semis et le développement des jeunes plants. A ces stades de croissances, les végétaux demandent une quantité de lumière moins importante (surtout les boutures) mais de bonne qualité pour éviter l’étiolement (bon équilibre entre les ondes rouges et bleues)

La faible émission de chaleur de ces lampes permet de les placer au plus près des plantes et de compenser leur faible capacité d’éclairement (flux lumineux largement inférieur aux H.P.S, même si la composition spectrale est largement meilleure !).

De ce fait, il est possible de maintenir ses petits pied-mères sans soucis.

Cela demande toutefois de surveiller régulièrement la distance qui sépare les lampes de l’apex des plantes : quelques jours de croissance d’un pieds mères vigoureux, quelques centimètres de gagner et les sommets des végétaux atteignent la lampe. Même si la production de calories est limité avec ces tubes fluorescents; ils peuvent suffire à dessécher voir « brûler » les feuilles des plantes. Vigilance donc !

Ce dispositif de tubes fluorescents est vraiment le must du must pour la culture en étage : gain de place, performance et économie seront au rendez-vous !

Hydrobox.com, Growshop.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.