Hydroponie.fr

Culture Hydro

FAQ

FAQ  : Tout ce que vous avez voulu savoir sans jamais avoir osé le demander !

Emplacement à louer

Et si je sur-dosais un peu histoire de … ?

Faux.

Surtout pas ! Ne sur-dosez pas vos produits vous ne feriez qu’au mieux géner le développement de la plante, au pire la tuer ! Les fabricants ont testé pour vous les doses optimales, suivez à la lettre les indications sur les flacons et sur les fiches programmes fournies.

L’hydroponie demande de gros investissements.

Vrai et faux…

Tout dépend du système hydroponique, du niveau d’automatisation de la chambre de culture de La technicité, de la sensibilité/rusticité des plantes. Il y a un monde entre un dispositif destiné à l’hydroculture et une serre maraichère automatisé…

L’hydroponie est plus compliquée que la culture en pleine terre

Vrai….et faux…

car la moindre erreur en culture hydroponique (dosage engrais, pH, T° aux racines) peut avoir de conséquences plus importante qu’en pleine terre (inertie thermique/chimique plus grande dans un sol.).
Cependant, il existe un certain nombre de testeurs permettant de contrôler les différents facteurs qui agissent sur la croissance d’une plante et de contourner les erreurs. Ces testeurs permettent d’optimiser les facteurs de croissance.

L’hydroponie est trop technique ou scientifique pour être démocratisée.

Faux !

Les articles de la presse quotidienne relatent régulièrement ce mode de culture au travers d’installations hydroponiques chez les particuliers tout comme dans le secteur professionnel.

L’hydroponie est un moyen de gagner de l’espace.

Vrai.

Les cultures en sachets suspendus, les murs végétaux permettent de cultiver une grande quantité de plantes sur une surface réduite au sol.
Les déplacements dans un espace de culture hydroponique est facilité.
Des projets de fermes verticales voient le jour un peut partout dans le monde. Ces projets visent à produire des légumes dans abrits ayant une faible emprise au sol malgré un volume intérieur important…c’est le cas des gratte-ciel.
La population urbaine est de plus en plus informée et maitrise la technique hydroponique. Les habitants des immeubles investissent les toits et terrasse avec des systèmes qui donnent un peu de verdure dans un environnement minéral (béton, verre, métaux) et capable de produire des légumes, plantes aromatiques ou fleurs…

Le choix des plantes cultivables avec cette technique est restreint

Faux…

Toutes les plantes sont théoriquement cultivables en hydroponie, puisqu’on fournit aux plantes l’ensemble des éléments nécessaires à leurs croissance (ions nutritifs, eau, oxygène).
Il y a cependant un obstacle d’ordre technique : la taille des systèmes hydroponiques pour les végétaux arbustifs et arborescents.
Les légumes racines (carottes/navets) comment à apparaître dans les bacs de culture.
Pour certaines plantes adaptées à l’eau stagnante, peu oxygénée (le Riz, les plantes des tourbières) l’hydroponie n’apporte rien de plus par rapport à une culture « traditionnelle » avec un substrat non inerte.

Les cultures hydroponiques demandent des contrôles réguliers, contrairement aux cultures en pleine terre

Vrai…

L’hydroponie est un outil qui permet d’optimiser une production grâce à la parfaite maîtrise des différents facteurs (climatiques/ nutritifs). Il convient donc de contrôler régulièrement les plantes, ne serait-ce qu’un examen visuel.
Par contre les systèmes hydroponiques automatisés ont l’avantage de tourner tout seul sans soucis pendant quelques jours, voire quelques semaines.

Les cultures hydroponiques ne sont pas respectueuses de l’environnement

Aujourd’hui c’est Faux…

L’hydroponie s’est développé dans des pays ou les ressources en eau sont très limité (Région semi-aride à aride) et ou la moindre goutte d’eau vaut de l’or. Cette technique permet d’optimiser l’utilisation de l’eau, les pertes sont réduites au minimum.
Sans compter que la pollution de l’eau par les engrais est nulle quand le système hydroponique reçycle la solution nutritive. C’est dans cette voie que l’ensemble des producteurs en hydroponique se dirigent (L’investissement du système de recyclage est élevé mais au final on économise des engrais de plus en plus couteux) . Il n’y a pas de risque de lessivage de l’azote vers les cours d’eau et aquifères

Les légumes cultivées en hydroponie sont gorgés d’eau ou n’ont aucune valeurs nutritives/principes actifs)

Faux

Au contraire, plusieurs expériences ont montré des teneurs en principes actifs chez les plantes cultivées en hydro (Millepertuis par Noucetta kehdi-GHE )

Les légumes cultivés en hydroponie n’ont aucun goût ou ont le goût des engrais

Faux…du moins a l’heure actuelle.

Aujourd’hui les programmes scientifiques sur la nutrition des plantes permettent de maîtriser la fertilisation minérale. Les sels utilisés dans les engrais sont plus purs, ne laissent pas de résidus dans la plante. C’est l’utilisation rationnelle des nutriments qui permet d’obtenir un produit de consommation de qualité.

Les plantes qui poussent dans un système hydroponie nécessite un éclairage artificiel

Faux

La meilleure source de lumière reste le soleil ( Distribution spectrale et intensité lumineuse).
L’éclairage artificiel peut apporter un complément lumineux .
L’avantage de l’éclairage artificiel réside dans la possibilité de produire toute l’année en s’affranchissant des saisons (variation de lumière et dans une mesure moindre, la température).

Les plantes sont plus précoces et le rendement est meilleur en hydroponie.

Vrai

Les plantes en hydro sont cultivées dans des conditions optimales, avec des périodes de stress limitées. Ces conditions permettent un gain de précocité et de rendement (au moins 10%). Les légumes produits en hydroponie ont un bel aspect extérieur (pas de contact avec le sol)

L’équipe Hydrobox

Téléchargez le guide sur aquaponie.et

 

2 Commentaires

  1. Bonjour,

    Je me demandais en quoi consistait exactement un système hydroponique DFT (Deep Flow Technique). Je trouve très peu d’explications sur internet.

    Merci

  2. Bonjour,
    Merci de bien vouloir nous adresser votre meilleure offre de prix et délais de livraison pour :

    A ) 5 BALLASTS ET AMORCEURS – voir fichier joint (Liste_BALLAST AMORCEURS)
    B) Les BALLASTS doivent êtres conformes à la fiche de spécification technique ballasts ci jointe .
    C) L’amorceur doive être conformes a la fiche technique amorceur ci jointe

    Je vous pris de nous répondre dans les plus bref délais

Laisser un commentaire

Champs Requis *.