Hydroponie.fr

Culture Hydro

Expo Milano 2015 : le Pavillon de la France

| 2 commentaires

Expo Milano 2015 : Exposition universelle de 2015

C’est le mardi 15 avril qu’avait lieu, en avant-première, la présentation officielle du Pavillon de la France qui trônera, du 1er mai au 31 octobre 2015 en Italie, lors d’Expo Milano 2015.
Situé pratiquement au carrefour des grands axes Decumanus (1,5 km) et Cardo (325 m), autour desquels s’articulera le site de l’Exposition universelle (une reconstitution de cité romaine entourée d’un canal de 4,5 kms), juste à côté du Pavillon italien, le Pavillon France sera réalisé en bois du Jura, et sera démontable et remontable.

Avec pour thème « Nourrir la planète, énergie pour la vie », c’est la 1re fois qu’une exposition universelle s’intéresse à un thème alimentaire. Elle devra répondre à la question essentielle : comment assurer à toute l’humanité une alimentation suffisante, de qualité, saine et durable ? « C’est un défi d’aujourd’hui et de demain, avec plus de 9 milliards d’êtres humains sur la planète en 2050, soit 2 milliards de plus qu’aujourd’hui. La France se positionne comme actrice dans cette problématique mondiale », a souligné Alain Berger, commissaire général de la France à l’Exposition universelle Milan 2015.
Le Pavillon France mettra en avant l’agriculture, la pêche et l’agroalimentaire français sur 3 600 m², dont 2 000 m² bâtis (voir la vidéo ci-dessous). Il constituera une halle ouverte sur la ville, avec un grand toit qui fait de l’ombre, des piliers qui supportent l’édifice, de la lumière, de l’air… Ce bâtiment décline le thème du marché sur deux étages d’une construction en bois nichée au centre de paysages façonnés par les agriculteurs et d’une végétation luxuriante. À l’image des halles présentes partout sur le territoire, le Pavillon France se veut un lieu d’échanges mais aussi de production.

Parmi les innovations architecturales, à noter entre autres des cultures en aquaponie et en hydroponie. Espace de mise en scène de la capacité d’innovation française, le Pavillon France sera en effet le lieu d’exposition de techniques avancées en matière de culture hors-sol (houblon en façade, herbes aromatiques sur la terrasse, fruits et légumes dans les restaurants).
Le bâtiment se décline sur 3 étages. Au rez-de-chaussée, l’espace s’organise autour des grands piliers qui portent les 4 messages de la France, qui seront muséographiés et scénographiés (sécuriser l’alimentaire des pays déficitaires, produire mieux et produire plus, activer coopération et transfert technologiques, combiner performances économiques et écologiques).Il comporte également une boutique et un espace de démonstration des savoir-faire, une boulangerie avec du pain et des viennoiseries et les espaces partenaires.
Au 1er étage : on trouve les espaces VIP organisés en une suite  de grands salons qui peuvent être assemblés en un seul espace de réception.
Une brasserie « à la française »  se situe au 2e étage : on y accédera par la terrasse, en traversant des jardins flottants d’herbes aromatiques. Elle disposera de terrasses ombragées  par des pergolas. À l’intérieur, le visiteur baignera dans une ambiance ombragée, des cultures hors-sol fileront jusqu’au plafond. L’ambiance  est dépouillée, avec des matériaux bruts, des réseaux apparents, de la ventilation  naturelle… La cuisine-spectacle mettra en scène les cuisiniers et leurs savoir-faire tout en permettant un échange visuel et matérialisant la dimension culturelle de l’alimentation.
Ce pavillon sera celui des 5 sens. Les vins, la gastronomie et les grands chefs, occuperont une large place dans la communication. Ils seront notamment mis en valeur par le prestataire restauration, lequel devrait être désigné mi-juillet, à l’issue du marché qui vient d’être lancé.
Pas question toutefois de proposer une lecture trop élitiste de la restauration : « Cela devra avoir du standing pour exprimer ce qu’est la réalité française et les grands chefs seront bien évidemment des partenaires, mais, je ne souhaite pas personnellement que ce ne soit qu’un restaurant de trois étoiles », a commenté Alain Berger.
L’ensemble du projet Pavillon France à Milan, porté par l’Etat, est doté d’un budget global de 20 M€ auquel contribuent 6 ministères (dont 7,5 M€ pour le ministère de l’Agriculture).
Des constructeurs aux acousticiens, en passant par les architectes, scénographes et paysagistes, le groupement d’entreprises retenu pour réaliser le Pavillon France compte une quinzaine de sociétés françaises, italiennes et allemandes. Différents partenaires participent aussi au projet : Agence Attractivité Alsace, EPV, Institut français, Sopexa, Atout France, Festival international de la photographie culinaire, SNCF, Cniel, Région Rhône-Alpes, Ubifrance, Peugeot et Sial.

Hydrobox.com, Growshop.

barrabas

Auteur : barrabas

Thank you l’Égyptien !!!

2 Commentaires

  1. barrabas

    Aquaponie, Hydroponie, Bois du Jura, désign, tradition et modernité … Pour une fois je suis agréablement surpris, sur le papier ça a de la gueule en tout cas !!!

  2. Fuji

    Maintenant reste plus qu’à aller voir sur place 🙂 Milano, pasta et ravioli, miam miam 😉

Laisser un commentaire

Champs Requis *.